Inscription en doctorat

Pour s’inscrire, l’étudiant doit avoir un Master ou un diplôme jugé de niveau équivalent (à condition de faire une demande de dérogation au diplôme de Master) avec une mention AB en étant classé dans la première moitié de la promotion, un sujet de thèse, un laboratoire d’accueil et un financement (par ex. conventions CIFRE, bourses Régions  ou « Emplois jeunes doctorants », financements Erasmus Mundus, ANR, CNRS, INRIA, INRA, CEA, etc…). Le financement doit être au minimum de 1000 € net mensuel pour les trois années du doctorat.

En cas de cotutelle internationale, la période d’accueil dans le laboratoire français devra être accompagnée d’un financement d’au moins 1000 € net mensuel  (dans ce cas, les périodes et le montant des rémunérations à l’étranger seront définis par la convention de cotutelle).

Inscription

Les inscriptions pour l'année 2020-2021 se feront désormais sur le logiciel ADUM

Vous aurez besoin de joindre les documents suivants :

  1. Une lettre de motivation du candidat
  2. Le CV du candidat
  3. Une lettre de recommandation signée par un chercheur ou un enseignant-chercheur permanent.
  4. Une présentation motivée du futur directeur expliquant brièvement quel a été le processus de sélection de ce(tte) candidat(e).
  5. Attestation de financement du doctorat.
  6. Une pièce d'identité
  7. Une copie du dernier diplôme (ou attestation de réussite) obtenu
  8. Une photo d'identité

Si thèse avec co-direction

Il est nécessaire d’adjoindre en plus les documents suivants :

  1. L'avenant de codirection
  2. Le CV du co-directeur
  3. La lettre de demande de codirection de la part du co-directeur
  4. La lettre de motivation pour la codirection de la part du Directeur de thèse

Si le codirecteur est extérieur à l'Université, il faudra remplir la convention de co-direction de thèse avec un autre Etablissement ou la convention de co-direction internationale de thèse selon le cas (voir à Co-directions). Une fois signée de toutes les parties, la convention sera transmise à l'ED pour signature de l'UCA.

La soumission en ligne d’un dossier d’inscription sur financement « autre » déclenche la convocation à un entretien qui sera organisé par le représentant de la DS concernée et conduira à la production d’un rapport. Le rôle de cet entretien est de présenter l’ED au futur doctorant, notamment les formations doctorales, et d’évaluer l'adéquation sujet - candidat, la formation préalable du candidat, son futur environnement de recherches, son projet professionnel après la thèse, etc…
Cet entretien conditionne la signature de la fiche d’autorisation d’inscription par la direction de l’ED et la présidence de l’UCA.

A noter que pour MPT, des pièces similaires sont demandées aux candidats, avec validation de l'inscription par la direction de l'enseignement de MPT, et suivi et validation de la procédure au titre de l'ED.SFA par le directeur adjoint pour MPT de l'ED.SFA.

Inscription Administrative en première année de thèse

L'inscription administrative auprès des services de la scolarité nécessite, entre autre (cf. autres pièces demandées pour une inscription sur le site de l’UCA), la fiche d’autorisation d’inscription signée par la direction de l’ED et la présidence de l’Université.

Avant de débuter votre inscription en ligne, vous devez vous acquitter de la Contribution Vie Étudiante et de Campus (CVEC), auprès du CROUS, pour un montant unique de 90€.

Un numéro vous sera communiqué à l'issue du paiement.

Il vous sera nécessaire pour réaliser votre inscription en ligne

Tout doctorant est considéré comme inscrit lorsque son inscription administrative est validée par la remise de sa carte d'étudiant universitaire.
 
 

Avertissement : les étudiants désirant commencer ou poursuivre leurs études en France et résidant dans l'un des pays figurant dans la liste de Campus France doivent s'inscrire auprès de l'Espace Campus France correspondant (suivre les liens sur la même page). Cette inscription à Campus France est nécessaire pour obtenir l'inscription à l'Université et pour obtenir un visa d'étudiant.

  • Si l'étudiant n'est pas titulaire d'un diplôme national de Master ou d'un autre diplôme conférant le grade de Master d'une Université française, il doit obligatoirement solliciter une dérogation.